Logo Ateliers de Minuit réserve

le Rubis

Le rubis est un minéral très rare.
Il peut être d’origine magmatique ou, le plus souvent métamorphique, c’est-à-dire qu’il résulte de la modification de roches préexistantes sous l’effet de la chaleur et de fortes pressions.
Son apparition nécessite la présence d’aluminium, de silice, et d’un peu de chrome pour la couleur…
Seulement 1% des rubis que l’on trouve ont les caractéristiques requises pour être utilisés en joaillerie.

Avec le Saphir, le rubis forme la famille minéralogique du Corindon (du sanskrit «Kuruvinda»), un oxyde d’aluminium cristallisé.
Ce sont des minéraux allochromatiques, c’est-à-dire qu’ils sont incolores à l’état pur, mais sont colorés par des traces d’éléments chromogènes : pour le saphir, ce sont le fer et le titane qui colorent la pierre, pour le rubis la coloration provient essentiellement de traces de chrome et de fer, une forte concentration en fer donnant généralement une teinte brune.
Les saphirs peuvent également présenter de belles tonalités de rose et d’orange comme le Saphir Padparadscha, cependant ces teintes sont distinctes de celles du rubis et bien que de composition chimique semblable à celui-ci, ils prennent l’appellation “Saphirs de Couleur”.

rubis joaillerie

Les tons du rubis sont donc bien spécifiques et définis, ce que l’on peut constater par exemple avec la dénomination «rouge sang de pigeon» qui est définie par les laboratoires de gemmologie en fonction de critères de couleur et de qualité très précises.
Les rubis, bien qu’essentiellement rouges, contiennent également 20% de couleurs secondaires, tels que l’orange, le rose, ou le violet.
Le très convoité rubis de Tanzanie AAA est d’une pureté unique. Malheureusement il ne se trouve qu’en dimensions modestes. Une alternative moins coûteuse est le rubis de Madagascar qui présente souvent des inclusions de «soies» fines.

L’histoire du Rubis

L’origine de son nom vient du latin «ruber» qui signifie rouge.
Considérée comme l’une des pierres les plus précieuses et les plus incroyables au monde, le rubis a une longue et riche histoire depuis de nombreux siècles.
Il a été affilié à la passion, à l’amour ainsi qu’à la beauté et à la sagesse.
Dans l’Inde ancienne, le rubis est appelé «ratnaraj» ou le «roi des pierres précieuses».
En Birmanie (maintenant appelée Myanmar), les guerriers portaient des rubis, faisant voir qu’ils étaient invincibles au combat. Les anciens hindous croyaient également que ceux qui possédaient un rubis bénéficieraient d’une protection et d’une sécurité et que ceux qui offriraient des rubis en cadeau aux dieux seraient bénis d’une position élevée dans leur prochaine vie.
Les archives historiques indiquent que des rubis étaient vendus le long de la route de la soie en Chine dès 200 avant notre ère.
Avant le développement de la gemmologie au 18 ème siècle, de nombreuses pierres de couleur rouge comme le grenat, la tourmaline et le spinelle n’étaient pas dissociées du rubis.
Pour anecdote, les “rubis” qui se trouvent sur une des tiares de la couronne d’Angleterre se sont avérés être des spinelles et non des rubis.

Les pays producteurs

production monde rubis

Aujourd’hui, la majorité des gisements de rubis importants sont situés sur deux continents:

  • L’Asie : en Birmanie (pierres d’une qualité exceptionnelle), au Sri Lanka, au Cambodge, au Vietnam, en Thaïlande, en Tadjikistan, au Pakistan et en Afghanistan.
  • L’ Afrique : au Mozambique, à Madagascar, en Tanzanie, au Kenya et au Malawi.

L’ Asie abrite les premières découvertes de rubis connus comme ceux de Birmanie dans la fameuse vallée de Mogok si bien décrite par Joseph Kessel dans son livre “La vallée des Rubis” en 1955.

Plus secrète que la Mecque, plus difficile d’accès que Lhassa, il existe au cœur de la jungle birmane une petite cité inconnue des hommes et qui règne pourtant sur eux par ses fabuleuses richesses depuis des siècles: c’est Mogok, perdue dans un dédale de collines sauvages par-delà Mandelay. Mogok autour de laquelle rôdent les tigres.
La légende assure qu’aux temps immémoriaux un aigle géant, survolant le monde, trouva dans les environs de Mogok une pierre énorme qu’il prit d’abord pour un quartier de chair vive tant elle avait la couleur du sang le plus généreux, le plus pur.
C’était une sorte de soleil empourpré. L’aigle emporta le premier rubis de l’univers sur la cime la plus aiguë de la vallée. Ainsi naquit Mogok.